Skip links

Présentation & Historique

Jumping International de La Baule

Une institution

depuis 60 ans

Depuis plus de 60 ans, le Jumping International de La Baule a su attirer les plus grands champions du saut d’obstacles et entretenir la flamme des amoureux de la discipline.

Depuis ses tribunes, plus d’un demi-siècle d’histoire nous contemple.

C’est en 1960 que la grande aventure débuta, le jour où François André, oncle de Lucien Barrière, céda les terrains du stade à la Ville de La Baule.

La Baule avait déjà un passé étroitement lié aux chevaux. Avant la crise de 1929, des raids militaires reliaient ainsi Paris à La Baule. L’un des vainqueurs de ces longues chevauchées fut le lieutenant Christian de Castries (futur général qui s’illustra à Diên Biên Phu), connu aussi pour avoir possédé le record du monde de saut en hauteur (2,38m avec Vol-au-Vent au Grand Palais de Paris en 1933). Les vieux journaux relatent aussi un premier rendez-vous équestre en 1931. Mais rien de très professionnel jusqu’en 1960. Le temps des concours « entre soi » était alors révolu. Le premier événement placé sous l’égide de la Fédération Equestre Internationale (FEI) fut organisé par M. Droz, premier Président des concours officiels de La Baule. Depuis, près de 60 ans d’histoire de l’équitation se sont écrits ici, sur les bords de l’Atlantique. Au fil des ans, les organisateurs ont veillé à entretenir cette éternelle jeunesse, à chasser la moindre ride, pour que chaque édition soit un spectacle populaire et inoubliable.

Chiffres clés

15

Nations

68

Cavaliers

170

Chevaux

1 094 000 €

Dotations

35 000

Spectateurs sur 4 jours

9

Epreuves internationales

Historique en images